Intolerance au gluten : 1 chance sur 2 que vous ayez ces symptomes


Pour se sentir bien dans sa peaubien dans son corps et sa tête

avec des techniques 100 % naturelles. 

Découvrez nos 6 videos gratuites !! 

en vous inscrivant ci-dessous

 
 

 Je hais les spams ! Votre email ne sera JAMAIS vendu ou cédé à quiconque.


Vous souffrez de diarrhées, de douleurs abdominales, de maux de dos, de ballonnements, de fatigue ? Selon des études, il y a 1 chance sur 2 pour que ces symptômes soient dus au gluten.

intolérance au gluten symptomes

L’intolérance au gluten et ses symptomes.

Il s’agit d’une petite protéine présente dans de nombreuses céréales. Il est difficile de l’éviter puisqu’elle fait partie de beaucoup d’aliments constituant la base de notre alimentation. Vous souhaitez en savoir plus sur l’intolérance au gluten et savoir quelles solutions existent pour la combattre ? C’est que ce nous allons voir ensemble dans la suite de cet article.

La différence entre allergie et intolérance au gluten

L’intolérance au gluten est une maladie rare appelée la maladie cœliaque, qui touche environ 1% de la population. Celle-ci détruit peu à peu la paroi de l’intestin grêle. Le gluten contenu dans certaines céréales comme le blé, le seigle ou l’orge, peut donc causer une mauvaise absorption de certaines vitamines et ainsi provoquer des carences alimentaires.

L’allergie au gluten, quant à elle, ne détruit pas la paroi de l’intestin grêle. Dans ce cas, l’ingestion de gluten provoque des problèmes respiratoires et digestifs. La réaction apparaissant tout de suite après l’ingestion du gluten, les personnes qui en souffrent peuvent donc être diagnostiquées facilement.

L’intolérance au gluten et ses symptômes

Les symptômes de l’intolérance au gluten sont très variés. Cela peut passer par des diarrhées, des douleurs abdominales ou un amaigrissement, comme par des symptômes moins courants comme des douleurs ostéo-articulaires, de l’anémie ou des manifestations neurologiques. Il arrive aussi parfois qu’aucun symptôme notable ne se déclare, c’est la raison pour laquelle le diagnostic peut-être très dur à établir.
Le seul moyen de confirmer de façon certaine une intolérance au gluten est de faire une prise de sang et une biopsie intestinale.



Le régime sans gluten

Une fois le diagnostic vérifié, il convient de mettre en place un régime sans gluten afin de contrer les symptômes. Il faut donc éliminer tous les aliments contenant du gluten comme les pizzas, les quiches, tous les aliments panés, les céréales, les viennoiseries, la bière et les fromages à moisissure. On les remplace par du riz, du maïs, des pommes de terres, des amandes ou du quinoa.

Tout ce qui est viandes et poissons est sans gluten donc sans dangers. Il faut par contre faire attention à la composition des plats préparés, des gâteaux et des médicaments. L’important est de varier les aliments pour éviter les carences alimentaires. Ces contraintes amènent à cuisiner plus et mieux et ainsi manger plus sain. Les personnes victimes d’intolérance au gluten et ses symptômes ont ainsi souvent une meilleure hygiène de vie.

Conclusion

Si jamais vous vous reconnaissez dans l’intolérance au gluten et ses symptômes, n’hésitez pas à consulter votre médecin et construire avec lui un régime sans gluten adapté à vos besoins. La maladie cœliaque étant incurable, aucun médicament n’existe pour la soigner. La seule solution possible à l’heure actuelle est l’élimination totale du gluten dans l’alimentation.

 Et vous êtes-vous intolérants au gluten ? Comment vivez-vous le régime sans gluten ?

Les régimes sans gluten sur Amazon, ça se passe : ici.

 

Comment réduire vos rides et avoir un visage rayonnant, avec un petit budget 

Télechargez le guide en pdf qui regroupe les meilleures trucs et astuces de Rester-en-forme  

en vous inscrivant ci-dessous

 
 
 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge