[Article invité] Le sevrage tabagique n’est pas un mythe


Pour se sentir bien dans sa peaubien dans son corps et sa tête

avec des techniques 100 % naturelles. 

Découvrez nos 6 videos gratuites !! 

en vous inscrivant ci-dessous

 
 

 Je hais les spams ! Votre email ne sera JAMAIS vendu ou cédé à quiconque.


La cessation de consommation du tabac est un idéal. Cet idéal, beaucoup de fumeurs y aspirent même si ce n’est jamais évident.

cigarette-electroniques-ego-aro

Aucun doute ne plane sur les effets nocifs à long terme de la cigarette classique. Selon l’OMS, le tabac causerait chaque année la mort de 5 millions de personnes.

 Les anciens fumeurs reconvertis à l’e-cigarette sont plutôt ravis de se procurer quasiment la même sensation de plaisir, mais sans risquer de lourdes dégradations sanitaires.

 Nocivité moindre et à court terme pour l’e-cigarette

Malgré des voix minoritaires dissidentes, la communauté scientifique est catégorique quant à la nocivité moindre de l’e-cigarette, comparaison faite avec la cigarette classique. Cette dernière contient quelques 4 000 composés chimiques dangereux, dont la plupart sont cancérigènes, à l’instar du goudron et du C0.



Une cigarette classique contient aussi, à part le goudron, des métaux lourds qui gangrènent progressivement le poumon et à terme, tout le système respiratoire. Concrètement, cela a pour effet de gêner la respiration et la bonne circulation de l’oxygène dans le corps de l’individu.

Il est vrai que la cigarette electronique n’est pour autant pas exempte de tout danger. Sauf qu’elle aide les fumeurs à s’affranchir des composés dangereux notoires de la cigarette classique.

Qui plus est, la nocivité de la nicotine est moins inquiétante. Au pire, elle entraîne une dépendance qui ne dure que quelques jours (Source : doctissimo.fr). La nicotine ne devient toxique que si elle est consommée abusivement.

Sinon, les fabricants admettent que des substances nocives autres que la nicotine sont présentes dans l’e-liquide. Mais elles le sont en petite quantité, pas assez pour avoir des conséquences importantes à long terme.

 Tirer un trait sur le tabac pour garder la forme

Pour rappel, le goudron et le CO présents dans le tabac obstruent la respiration et la circulation sanguine. A terme, l’oxygène se répartit mal dans l’organisme. Bien évidemment, pas mal d’organes peinent à fonctionner normalement : le cerveau, les muscles et même le cœur.

Et on insistera particulièrement sur la nécessité absolue d’avoir une bonne circulation sanguine. On sait que c’est le sang qui apporte l’oxygène aux différents organes de notre corps. Aussi est-il fréquent qu’une personne avec une mauvaise circulation sanguine s’essouffle trop rapidement. Tout simplement parce que sans oxygène, ses organes vitaux fonctionnent mal.

Au final, passer à l’e-cigarette, qui a une nocivité moindre et à court terme, pour s’affranchir du joug des composés cancérigènes du tabac, c’est un choix judicieux.

La cigarette electronique, entre autres, est un marché dont les e-shop se veulent serviables en donnant des conseils et des informations autour de l’e-cigarette.

Mais le personnel de ces e-shop a-t-il été formé pour ? Le mieux est, surtout pour un processus de sevrage tabagique, de se fier aux conseils d’un médecin spécialiste.

 

Comment réduire vos rides et avoir un visage rayonnant, avec un petit budget 

Télechargez le guide en pdf qui regroupe les meilleures trucs et astuces de Rester-en-forme  

en vous inscrivant ci-dessous

 
 
 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge